Nouvelles

Février 2022

Dairy Radio Now, avec Peter Williams

« Améliorer la production d’abord, puis aussi aider la planète. Nous entendons beaucoup parler ces jours-ci de la réduction du méthane entérique. Peter Williams, un partenaire de Feedworks USA, nous a rejoint sur Dairy Radio Now pour nous en dire plus sur AGOLIN RUMINANT, un produit issu de la recherche. »

Novembre 2021

Les agriculteurs bénéficient du programme de Mooh pour le climat

 

www.schweizerbauer.ch  – La coopérative Mooh lance son nouveau programme climatique au début de l’année 2022. Les émissions de méthane des vaches sont réduites grâce à un additif alimentaire (Agolin). Le producteur est indemnisé pour cette contribution au climat.

 

100 francs pour une tonne de CO2 – L’additif alimentaire Agolin permet de réduire les émissions de méthane des vaches laitières. Mooh convertit cette réduction des émissions en certificats climatiques via un programme certifié. […]

Qui est Mooh ? – En tant qu’organisation de producteurs de lait, Mooh regroupe environ 3900 producteurs qui produisent chaque jour environ 1,5 million de kilos de lait. Selon ses propres informations, cela fait d’elle la première organisation de producteurs de lait en Suisse.

 

Novembre 2021

Le chemin de Starbucks vers des produits laitiers durables

 

En 2021, l’entreprise commence à travailler avec Agolin aux États-Unis pour s’approvisionner en lait provenant de vaches nourris avec Agolin Ruminant, un additif alimentaire d’origine végétale certifié par le Carbon Trust pour améliorer l’efficacité de l’aliment et réduire le méthane entérique, réduisant ainsi l’empreinte carbone des produits laitiers tout en aidant les producteurs laitiers à augmenter leurs rendements financiers.

 

Aujourd’hui, Starbucks lance une collaboration avec les producteurs laitiers et The Nature Conservancy pour aider à affiner et à étendre une approche de la gestion durable des produits laitiers et de l’environnement pour le bien des personnes, de la planète et des animaux.

Soutenir la santé à long terme de l’industrie laitière est le dernier effort en date de l’engagement de Starbucks en faveur d’un avenir positif en termes de ressources – donner plus que ce que nous prenons à la planète. […]

Octobre 2021

Le choix de FrieslandCampina comme partenaire est un choix très consciencieux.

 

Les producteurs laitiers membres de FrieslandCampina, le producteur d’additifs alimentaires Agolin et le fournisseur d’aliments pour animaux Agrifirm ont lancé ensemble un projet pilote visant à explorer de nouveaux moyens de réduire les émissions de gaz à effet de serre en 2020.

 

Des produits laitiers produits en bon équilibre avec la nature et le climat : FrieslandCampina s’efforce d’atteindre la neutralité climatique en 2050. Barry Callebaut, le plus grand fabricant de chocolat au monde et client de FrieslandCampina, a les mêmes ambitions et applique également une approche à l’échelle de la chaîne à cet égard. Les deux entreprises ont uni leurs forces et ont entamé une coopération à l’échelle de la chaîne pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les fermes au moyen d’un additif dans l’alimentation du bétail […].

Août 2021

Une nouvelle étude du laboratoire du Dr Frank Mitloehner à l’UC Davis examine la réduction du méthane entérique à l’aide d’huiles essentielles.

Comment Agolin pourrait-il être un outil de lutte contre le changement climatique chez les bovins laitiers ?

Que vous adhériez ou non à la capacité des huiles essentielles à soulager votre stress, à alléger votre humeur ou à vous donner un sentiment de calme, il est intéressant de jeter un coup d’œil à la façon dont certaines d’entre elles sont utilisées comme additifs alimentaires qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre du bétail. Une équipe de l’Université de Californie, Davis, sous la direction de Frank Mitloehner, Ph.D., a publié un article en octobre 2020, étudiant Agolin® Ruminant (AGO) et sa capacité à faire exactement cela. Le laboratoire de Mitloehner a constaté une réduction de 11 % de l’intensité du méthane.

« Une chose sur laquelle nous nous concentrons dans ce laboratoire est de quantifier les gaz à effet de serre provenant du bétail (la quantité de méthane qu’ils émettent par exemple, quelle quantité provient du fumier) et surtout d’atténuer ces gaz. C’est la chose pour laquelle nous sommes connus », a déclaré le Dr. Mitloehner. « Ces huiles essentielles ont eu un impact assez important sur la réduction du méthane entérique. »[…]

 

Juillet 2021

En collaboration avec Gold Standard et Agolin, Barry Callebaut a développé une nouvelle méthodologie pour quantifier et certifier la compensation du CO2 pour les produits laitiers dans la chaîne d’approvisionnement en chocolat.

 

“Je suis très heureux que nous ayons pu développer une méthodologie avec Gold Standard et Agolin pour quantifier et certifier de manière crédible les réductions de CO2. Cela comble une lacune importante et nous fournit une excellente base pour intensifier ce travail avec nos partenaires.”

– Oliver von Hagen, Director Of Sustainability Global Ingredients chez Barry Callebaut Group

 

Juillet 2021

« Fenaco lance un programme pour réduire considérablement les émissions de méthane des vaches laitières » 

“ Il contient la préparation naturelle Agolin® Ruminant de l’entreprise suisse innovante Agolin SA. Selon des essais scientifiques et des tests sur le terrain, ce mélange d’extraits précieux de plantes améliore la digestion des vaches laitières et réduit ainsi les émissions de méthane.”

 

REUTERS « Du burps au hamburger : les entreprises alimentaires se battent contre les émissions du bétail qui réchauffent le climat »

 

 

WINNIPEG, Manitoba (Reuters) – Cherchant à améliorer la production de lait, l’agriculteur californien John Verwey s’est tourné vers un additif alimentaire de fabrication suisse conçu pour rendre une vache plus efficace tout en réduisant les émissions de méthane provenant des rots des bovins.